top of page

Les 6 questions à se poser avant d’ouvrir son restaurant

Vous êtes décidé à tenter l’aventure entrepreneuriale dans la restauration? Vous vous posez plein de questions au sujet de votre projet ? C’est normal !

Voici quelques informations et conseils pour bien ficeler votre projet, ainsi que pour candidater à notre programme d’accélération.


1. Quel est le concept de mon projet ?


Lorsque l’on entame un projet entrepreneurial, et plus spécifiquement de restauration, il faut absolument savoir là où on veut aller. Cette ligne directrice c’est le concept !


Penser un concept et le définir ne veut pas dire qu’il est intouchable et qu’il ne peut pas être confronté à du changement. Penser un concept et le définir c’est avant tout se donner un cadre et un “esprit” qui va vous permettre de structurer vos démarches et avancer.


Le concept est régulièrement challengé par l’entourage, les professionnels ou encore les potentiels concurrents qui en ont vent. Chacun y va de son avis, ce qui peut être bénéfique dans certains cas, mais le plus souvent déstabilisant. Il faut donc prendre conscience d’une chose essentielle dès le début : tout concept est intéressant et peut fonctionner si il est bien pensé !



Ouverture le midi? le soir? quartier résidentiel? Ticket moyen ? : de grandes questions définissent les grandes lignes de votre futur business, ainsi que son besoin en financement et la recherche de lieu.



2. Comment je finance mon projet ?


C’est LA question qui revient sans arrêt, le financement intrigue, effraie et déstabilise. Elle est pourtant centrale et moins complexe qu’on ne l’imagine. Mais avant de se lancer sur le sujet, il convient de rappeler une chose : il vous faudra acquérir patience et persévérance.


Un projet se finance de bien des manières, le plus efficace est d’en tester plusieurs, afin de s’assurer une franche réussite. Revenons ensemble sur ces différents moyens d’action :

  • Les fonds propres : ces fonds propres peuvent être de différents montants selon vos moyens et vos projets.

  • Les prêts bancaires : ce sont souvent eux qui inquiètent, et pour cause, les banques ne prêtent qu’à ceux en qui elles croient. Il est donc important de vous donner deux conseils à ce sujet : tester au moins une dizaine d'établissements et préparer votre pitch de présentation de la façon la plus claire et rassurante possible.

  • Les business angel : ce sont des investisseurs (autres que bancaires) prêts à s’engager sur les projets des autres, s' ils y voient un intérêt commun. Parfois moins rigides que les banques, ils constitueront peut-être un moyen de financement intéressant pour vous.

Il existe au-delà de ces trois types de financement, de nombreux autres moyens de trouver des fonds. Chez Service Compris, nous vous accompagnons dans ces démarches à travers notre programme d’accélération.


Quoi qu’il en soit, et c’est sans doute la première des choses à mettre en place, vos demandes de financement devront s’appuyer sur un business plan limpide et structuré.



3. De qui dois-je m’entourer dans mon projet ?


Que vous vous engagiez dans le monde de la food en tant que chef, en salle ou encore gestionnaire, vous devez avoir conscience de ce que cela implique. Un projet de restauration fonctionne sur les horaires où “les autres” ne travaillent pas. Ce sont donc vos soirées, déjeuner, week-end et autres moments habituels de repos qui vont en être challengés. Ce rythme est parfois contraignant, c’est pourquoi il faut pouvoir se reposer sur des personnes de confiance.


Il est parfois difficile de partager son concept, son projet avec un autre, pourtant chez Service Compris on vous recommande de vous pencher sérieusement sur la question d’un associé (et c’est l’expérience qui parle) capable de vous épauler au quotidien.


Au-delà de ça, vos équipes seront votre moteur : sérieux, confiance et solidarité seront vos mantras pour les recruter et les faire s’intégrer. Vous pouvez dès à présent commencer à penser aux différents rôles que vous attribuerez et aux profils qui y correspondent le mieux.


En plus de vos associés et équipes, on vous recommande de vous entourer de professionnels et connaisseurs du milieu CHR (Cuisine Hôtellerie Restauration).


Devenir entrepreneur food s’apprend mais ne s’invente pas. C’est en ce sens que Service Compris à mis en place son programme de mentorat, pensé et structuré pour aider les (néo) restaurateurs à se développer le plus facilement et en confiance.



4. Faut-il que j’ai mon lieu avant de me lancer ?


Aucune réponse à cette question n’est universelle, pourtant on est tenté de vous dire : non.

Le choix du lieu doit être parfaitement réfléchi, il va composer l’un de vos plus gros investissements et sera absolument décisif dans le fonctionnement de votre concept alors on ne se précipite pas.


Il existe évidemment des concepts qui demandent des lieux bien spécifiques et difficiles à trouver. C’est un élément à prendre en compte dans son business puisqu’il nécessitera sûrement travaux et aménagements. Néanmoins, votre concept va évoluer à mesure que vous avancez, et votre lieu avec.


Prenez donc votre temps, ne lésinez pas sur les visites, soyez ouverts au compromis (tant qu’ils n'impactent pas votre concept) et faites vous conseiller. Les aménagements de restaurants demandent une connaissance spécifique du milieu (extraction, normes techniques, faisabilité etc.) alors ne vous inventez pas fumiste ou menuisier et faites confiance aux professionnels.

Un dernier tips sur le sujet du lieu : lister ce qui vous sera indispensables à la réalisation de vos concepts, le “Do” et les “Don’t”.



5. Quel temps faut-il que j’accorde à mon projet ?


Lorsque l’on entame une reconversion et / ou un nouveau projet, le futur peut s’avérer effrayant, et beaucoup hésite à s’y investir pleinement, quitte à garder un revenu à côté. Pourtant la clé de votre réussite réside majoritairement dans le temps que vous êtes capables de lui consacrer.


On parle souvent d’un “projet de vie” lorsque l’on songe à la restauration, et c’est effectivement ce dont il s’agit. Alors comme pour toutes les grandes étapes de qui jalonnent nos parcours, il faut s’y consacrer à 100%.


Si vous sentez que votre projet n’est pas assez stable pour devenir votre unique objectif professionnel, il faut le peaufiner. Pour cela vous pouvez vous tourner vers le Mooc Reconversion que propose Service Compris, et ainsi faire fluctuer votre idée en véritable projet.


Si vous vous sentez prêt (on ne l’est jamais à 100% rassurez vous), alors c’est le moment. Vous disposez en France de nombreux moyens de toucher des revenus durant la construction de vos projets professionnels, sondez-les !


Une fois que vous serez entièrement disponibles, vous verrez que les choses iront beaucoup plus vite et que votre projet ne cessera de se développer.



6. Comment me lancer ?


Une chose est sûre, il faut vous faire confiance !


Mais cela n’est pas toujours aisé, notamment lorsque l’on débute dans le milieu.

C’est à la suite d’une reconversion dans la restauration que les trois fondateurs de Service Compris ont décidé de s’associer, pour aider à leur tour les futurs-néo-restaurateurs.


Vous l’aurez donc compris, pour se lancer, la plupart d’entre vous passeront pas une phase de reconversion. Si les réponses aux questions précédentes sont encore un peu floues pour vous, nous vous conseillons notre programme “Reconversion”. C’est une formation 100% en ligne qui concerne tous les food-entrepreneurs qui veulent structurer leur idée pour la transformer en un projet concret (la première étape en soit)


✍️ Pour aller plus loin : Tout savoir sur notre MOOC Reconversion


Une fois que ton projet est bien avancé, et que tu es fin prêt, fais toi confiance, et lance toi !

Contraints de constater qu’il n’existait en France aucun programme de mentorat destiné à la food, Romain, Julien et Ludovic ont imaginé le programme d’Accélération.

Un programme de six mois entièrement personnalisé qui permet un accompagnement concret et intensif pour les jeunes entrepreneurs du food business. A la clé un seul objectif : vous aider à aller au bout de votre projet mais aussi à le faire durer. Aujourd’hui ce programme a permis à plus 40 projets d’ouvrir leurs portes, le prochain sera peut-être le vôtre.


コメント


La newsletter
des food-entrepreneurs.

Recevez nos actus, nos conseils venus du terrain, les histoires inspirantes de reconvertis de notre communauté devenus food-entrepreneurs et les annonces, en avant-première, des prochaines ouvertures de restaurants et commerces de bouche !

Merci pour ton abonnement !

bottom of page