top of page

Julien Fouin, cofondateur du groupe Vertigo et de Service Compris, mentor à Paris : du journalisme à l'entrepreneuriat food


De sa transition du journalisme à la création du groupe Vertigo, en passant par la  co-création de Service Compris, l'histoire de Julien est un rappel que le passage à l'entrepreneuriat, surtout dans le secteur de la food, est une aventure riche en leçons et en partage. 


Mentor passionné, il met en lumière l'importance de la transmission des savoirs et de l'entraide au sein de la communauté des food-entrepreneurs. 


L'exemple de Julien prouve que, quel que soit le parcours, partager son expérience et apprendre des autres reste au cœur du succès de l’entrepreneuriat.


Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours d'entrepreneur ?


Julien fouin, cofondateur de Service Compris et du groupe Vertigo

Julien : Je m'appelle Julien Fouin, j'ai cinquante-trois ans. Mon aventure entrepreneuriale a officiellement démarré en 2008 avec l'ouverture de Glou, mon premier restaurant, avec Ludovic Dardenay. Toutefois, avec du recul, je réalise qu’entreprendre m'a toujours animé. Pendant quinze ans, en tant que journaliste, j'ai fait preuve d'une grande curiosité et d'un désir constant d'innover, ce qui, selon moi, constitue l'essence même de l'entrepreneuriat.


En 2008, j'ai franchi un cap important en prenant des risques bien plus significatifs que ceux encourus en tant que salarié, notamment financiers et humains, pour concrétiser mon projet. Malgré une certaine appréhension et un pied encore dans le monde de la presse, l'ouverture de Glou a marqué un tournant, me poussant à m'investir pleinement dans cette nouvelle voie.


L'expérience avec Glou a été enrichissante au point de me motiver à poursuivre sur cette lancée entrepreneuriale. Avec Ludovic, nous avons ainsi enchaîné les projets, créant presque une nouvelle affaire chaque année, dont Jaja, Beaucoup, Aux Deux Vaches, le Parisian Pub, Pas de Loup, Bon Vivant, Grand Cœur, Dupain, et par la suite, Service Compris, Cocotte, Cocozza, et Duvin.


les restaurants du groupe vertigo
Dupain, Grand Coeur, Jaja

As-tu toujours été attiré par le monde de la restauration et de la food ?


Julien : Non, en fait, mon engagement initial était plutôt écologique. Né dans un petit village de la Beauce, j'ai développé très tôt une conscience écologique


Mon premier métier, vers mes vingt ans, a été dans le journalisme, avec un focus sur l'environnement et l'écologie. En 1992, j'ai assisté à la première COP à Rio, j'ai ensuite passé près de 10 ans à travailler pour "Santé magazine", couvrant des sujets d'écologie, de santé et de voyage. 


Cependant, avec le temps, je me suis senti frustré par le manque d'impact concret de mon travail, surtout après avoir constaté une régression environnementale lors de la conférence de Johannesburg en 2002. 


Cela m'a poussé à vouloir agir plus directement. Convaincu de l'importance de l'alimentation durable, j'ai créé le magazine "Régal" en 2003, pour mettre en avant des producteurs engagés et encourager une consommation responsable. Après une divergence de vision avec les actionnaires et mon départ de "Régal", j'ai décidé de me tourner vers l'entrepreneuriat avec Ludovic, en ouvrant notre premier restaurant axé sur les vins bios et les produits de qualité, marquant ainsi mon engagement dans des actions plus tangibles en faveur de l'écologie.


Comment est née l'idée de cofonder Service Compris ?


Julien Fouin, pendant une Accélération Service Compris
Accélération Saison 10

Julien : Je connais Romain depuis longtemps, un ami avec une véritable âme d'entrepreneur qui, malgré son envie, hésitait à franchir le pas. Dès les débuts de Jaja en 2010, il exprimait le désir de s'associer avec Ludovic et moi, mais je ne voyais pas comment intégrer son profil à nos projets de petite envergure. Malgré tout, notre relation a perduré et en 2017, Romain, alors impliqué dans l'accompagnement de start-ups tech, m'a proposé d'appliquer ce modèle à l'univers de la restauration. À cette époque, surchargé entre mes affaires, ma maison d'édition, et mon engagement dans l'association Vendanges solidaires, j'étais sceptique. Pourtant, l'idée a germé et a fini par me séduire, surtout à un moment où je ressentais le besoin de partager mon expérience. 


Romain avait le savoir-faire dans l'accompagnement entrepreneurial et ensemble, avec Ludovic, nous avions l'expertise et le réseau nécessaire pour concrétiser des projets dans la restauration et au-delà. Notre collaboration a rapidement porté ses fruits, donnant naissance à des projets passionnants et à une dynamique stimulante dès la première saison. Cette réussite nous a encouragés à développer et à améliorer constamment notre modèle. 


Au-delà de la satisfaction de voir ces projets prendre vie, cette aventure nous a offert la possibilité de rester connectés à une nouvelle génération d'entrepreneurs, enrichissant notre propre parcours et nous maintenant en éveil. L'accompagnement de ces projets variés nous permet de vivre de nouvelles expériences par procuration tout en restant ancrés dans notre propre démarche entrepreneuriale, en constante évolution et ouverture sur le monde.


Comment décrirais-tu ton rôle en tant que mentor ?


“Agir avec cœur et volonté pour transmettre des valeurs positives, aider les autres comme j'ai été aidé, c'est une facette de mon engagement en tant que mentor qui me tient particulièrement à cœur”  - Julien Fouin, cofondateur du groupe Vertigo et Service Compris

Julien : Mon rôle de mentor, je le perçois comme une mission de partage et d'échange, visant à accélérer le succès des projets que j'encadre tout en minimisant leurs erreurs. Je m'investis pleinement, me rendant très disponible pour ceux que j'accompagne. La transmission de connaissances me passionne, elle s'inscrit dans la continuité de mes expériences antérieures en communication et dans la restauration, combinant mes compétences diverses pour enrichir autant mes projets que ceux des autres.


Ce rôle implique également une forte dimension relationnelle, mettant à profit mon réseau bâti sur plus de trente ans de carrière pour faciliter des mises en contact stratégiques. C'est gratifiant de pouvoir aider. C'est l'essence même du don et de l'entraide qui caractérise ma vision du mentorat.


As-tu une expérience de mentorat qui t’a particulièrement marqué ?


Julien : Dans mon expérience de mentor, il est difficile de choisir un moment précis qui se démarque, car chaque projet est unique et enrichissant à sa manière. Par exemple, l'accompagnement d'Alice (Croûton), pour son ouverture à Lyon a été particulièrement marquant. J'ai pu contribuer significativement à son succès, allant jusqu'à choisir le nom de son entreprise, l'architecte, et le lieu. J'ai même aidé à élaborer sa carte des vins. Alice m'a sollicité quotidiennement, ce qui témoigne de l'ampleur de mon implication.


D'autres, comme Alice et Christian de Plan D et Faubourg Daimant, avaient déjà une vision claire et novatrice, nécessitant moins d'orientation sur leur concept. Avec "Petit Bao" de Céline et Billy, j'ai pu influencer leur approche de la production, les encourageant à privilégier des ingrédients de qualité supérieure.


Ces expériences soulignent que mon rôle de mentor va au-delà du simple conseil ; il s'agit d'une collaboration où mon expertise peut débloquer des situations ou orienter des décisions cruciales. Que ce soit en redirigeant un projet vers des choix plus authentiques ou en prévenant des erreurs potentielles, l'impact de mon accompagnement est palpable.


3 projets mentorés par Julien : Plan D, PLAQ, MATZA
Parmi les projets mentorés : Plan D, Plaq, Matza

Le mentorat est également une opportunité d'apprendre et de grandir à travers les projets des autres, enrichissant ainsi ma propre perspective entrepreneuriale. Chaque projet représente une aventure partagée, où le succès repose autant sur la force de l'idée que sur la détermination et l'innovation des entrepreneurs eux-mêmes.


Quel conseil donnerais-tu à un jeune entrepreneur ?


Julien : En repensant à mes débuts en tant qu'entrepreneur, je réalise l'importance cruciale de ne pas être seul dans cette aventure. L'association avec Ludo a été fondamentale, je doute que j'aurais pu réussir seul. J’adore le travail d'équipe, une constante dans tous mes projets, qu'il s'agisse de ma maison d'édition ou de Service Compris. L'accompagnement et le mentorat ont toujours joué un rôle clé dans ma carrière. Dès mes premiers pas en tant que journaliste, des figures inspirantes ont jalonné mon parcours, m'enseignant l'audace et l'innovation.



Ces expériences m'ont appris l'importance de construire un réseau solide, capable de soutenir et de conseiller. Cette approche collaborative ne s'est pas limitée à mes entreprises, elle s'étend à Service Compris, où nous favorisons l'entraide et le partage de connaissances au sein d'une communauté d'entrepreneurs. Cet esprit d'entraide perdure bien au-delà des premiers mois d'accompagnement, créant un réseau d'alumni vivant et interactif, sur le modèle des grandes écoles.


Pour un nouvel entrepreneur, mon conseil serait de foncer tout en restant prudent. Il est essentiel de s'entourer judicieusement, non seulement de collaborateurs compétents mais aussi de personnes partageant votre vision. Ce sont les femmes et les hommes qui constituent le cœur d'une entreprise, et leur motivation est déterminante pour son succès. Travailler "avec" et non "pour" quelqu'un c’est une philosophie reconnaissant la valeur de chaque individu au sein de l'entreprise.


Fondateurs et associés du Grand Coeur à Paris
Ludovic Dardenay, Julien Fouin et Mauro Colagreco (GrandCoeur)

Je crois fermement en l'apprentissage à chaque étape de la vie. De la jeunesse, où l'on peut se permettre d'investir du temps et de l'énergie sans compter, à la maturité, où l'on construit sa vie personnelle et professionnelle, jusqu'à l'âge de la transmission du savoir. Chaque phase est cruciale et mérite d'être vécue pleinement, en accumulant les expériences et en partageant les leçons apprises.


Alors ça vous tente d'être mentoré par Julien à Paris ? C'est par ici ⬇️





コメント


La newsletter
des food-entrepreneurs.

Recevez nos actus, nos conseils venus du terrain, les histoires inspirantes de reconvertis de notre communauté devenus food-entrepreneurs et les annonces, en avant-première, des prochaines ouvertures de restaurants et commerces de bouche !

Merci pour ton abonnement !

bottom of page