top of page

Sandra et Nicolas, co-fondateurs de Plaq.

Nicolas et Sandra, deux amoureux du bon et du vrai, ont fondé Plaq, une marque de chocolat artisanal qui propose des produits purs et bruts. Après avoir mené leur enquête et découvert les limites de l’industrie du chocolat, ils ont décidé de créer leur manufacture en portant une attention particulière à leur matière première : la fève de cacao. Les voilà donc partis loin au Venezuela et au Pérou pour rencontrer leurs planteurs. Accompagnés par Chloé Doutre Roussel, experte de renommée mondiale dans le cacao et le fin chocolat, ils ont pris le temps de sélectionner les meilleures fèves de cacao et de tester toutes les étapes de transformation.


Désormais, PLAQ est présent au cœur de Paris, où l’on peut déguster les produits de la marque et admirer leur méthode unique “de la fève à la PLAQ”.


On revient sur leur parcours avec Nicolas ⤵️


Pouvez-vous vous présenter et nous parler un peu plus de Plaq ?


Nicolas : Je suis Nicolas Rozier, co-fondateur de Plaq avec Sandra Mielenhausen. Nous avons eu l'idée de ce projet en janvier 2018 et avons ouvert le lieu en septembre 2019, après plus d'un an et demi de gestation. Durant cette période, nous avons participé à la première saison de Service Compris Paris. C'est en mars 2018 que nous sommes partis pour notre voyage initiatique au Venezuela, où nous avons appris à produire du chocolat.




Nous n'avions aucune connaissance en matière de business culinaire, nous étions simplement de grands mangeurs.Nicolas Rozier-Chabert, co-fondateur de PLAQ


Qu'est-ce qui vous a motivé à vous lancer et pourquoi le chocolat plus précisément ?


Nicolas : Ça a été une décision qui s'est imposée à moi suite à une rupture professionnelle brutale après quinze ans de collaboration avec un ami. Je me suis alors demandé ce que je voulais faire. J'ai réalisé que je ne voulais pas refaire la même chose avec les mêmes gens, je voulais faire quelque chose de totalement différent. Sandra et moi sommes des consommateurs avertis de chocolat noir et nous n'avons pas trouvé de chocolat de qualité à Paris. Nous avons donc eu l'idée de créer notre propre interprétation radicale du chocolat "bean to bar" américain. Sandra était encore chez LVMH et elle a trouvé Service Compris sur les réseaux sociaux. Nous nous sommes inscrits au programme pour nous familiariser avec le business de la food et nous sommes rapidement devenus complémentaires. Nous avons trouvé le lieu, le financement et Sandra a quitté son travail pour se consacrer entièrement à notre projet.



Qu'avez-vous retenu de cette aventure ?


Nicolas : Nous en sommes encore qu'au début de notre aventure. Ce que nous avons retenu, c'est que l'entrepreneuriat est très instructif et que pour mener à bien un projet, il est important d'être en équipe. Nous avons également compris que pour réussir, il est essentiel d'être entouré et de s'entourer de personnes qui nous soutiennent et nous encouragent.


"Nous en sommes encore qu'au début de notre aventure." Nicolas Rozier-Chabert, co-fondateur de PLAQ

Pourquoi avoir fait appel à Service Compris ?


Nicolas : Nous n'avions aucune connaissance en matière de business culinaire, nous étions simplement de grands mangeurs. Nous voulions nous rapprocher de l'univers de la nourriture que nous aimions beaucoup et c'est ainsi que nous avons décidé de créer du chocolat. C'est alors que Sandra a vu l'annonce de Service Compris sur les réseaux sociaux et nous avons décidé d'y aller. L'idée était de tester notre concept, d'obtenir des avis extérieurs et nous connaissions quelques personnes dans le jury, dont Charles Compagnon. Nous avons donc saisi cette occasion et nous avons été acceptés pour le mentorat qui nous a fourni des conseils de base. La formation de Service Compris nous a fourni une confiance et un réseau qui nous ont permis de trouver notre clientèle et de prendre les bonnes décisions. En effet, c'est grâce aux conseils et aux contacts de Service Compris que nous avons trouvé notre emplacement. Julien Fouin nous a également donné des conseils précieux et nous a rassurés dans nos choix.


Vous nous avez dit que ce n’était que le début. Vous avez de nouveaux projets ?


Nicolas : Oui, nous recherchons actuellement une deuxième adresse à Paris. Trouver une autre "Rue du Nil" est compliqué, mais nous essayons de trouver un endroit aussi agréable que celui-ci.


Si vous aviez un dernier conseil à partager à quelqu'un qui souhaiterait se lancer dans l’entrepreneuriat food ?


Nicolas : Le plus important est de bien choisir ses collaborateurs et ses employés. Il est aussi important de bien comprendre les codes du secteur, même si cela peut être difficile si on est nouveau. Avec un peu de chance, vous ferez les bons choix et vous ne vous tromperez pas.



Plaq

🍫 4 rue du Nil, 75002 Paris

⌚️ Ouvert 7j/7 - 11:00 à 19:30 du Lundi au Vendredi - 10:00 à 19:30 du samedi au dimanche


La newsletter
des food-entrepreneurs.

Recevez nos actus, nos conseils venus du terrain, les histoires inspirantes de reconvertis de notre communauté devenus food-entrepreneurs et les annonces, en avant-première, des prochaines ouvertures de restaurants et commerces de bouche !

Merci pour ton abonnement !

bottom of page