top of page

AMIMA, l’histoire d’une reconversion qui offre un bol d’air (et de soleil) à Saint Ouen



🎤 Concrètement, Amima, c’est quoi ?


N : AMIMA est un restaurant d’inspiration méditerranéenne qui répond à un besoin simple : apporter le bien manger dans des zones qui en ont besoin car désertées par l’offre en restauration de qualité. AMIMA c’est le moyen de donner un nouveau souffle dans une ville ultra-dynamique du Grand Paris : Saint-Ouen.



🎤 Qu’est-ce qui vous a le plus servi dans le programme Service Compris ?


L : Avoir un accompagnement personnalisé a été un point clé pour ouvrir AMIMA. Nous avons bénéficié du réseau de Service Compris (experts, fournisseurs, entrepreneurs, etc) qui nous a permis de faire des rencontres enrichissantes et utiles pour mener à bien notre projet.

N :Et nous apprécions que, même une fois la formation terminée, l’équipe de Service Compris reste disponible et joignable pour nous aider.





🎤 Pouvez-vous nous expliquer vos parcours professionnels ?


Nawel : J’ai fait une école de commerce.

Latefa : Et moi une école d’ingénieur puis j’ai travaillé 5 ans dans une boîte de conseil.

N & L : On a ensuite eu l’opportunité de nous associer à une fille qui avait déjà un restaurant et on y est restées 1 an.

N : Après cette expérience, j’avais envie de rester dans le milieu de la restauration et j’ai rejoint Skello pour découvrir l’univers de la footech.

L : De mon côté, j’ai débuté un master à Dauphine en Économie et Gestion de la Santé — je sais, aucun rapport avec le foodbusiness — pour pouvoir gérer des structures telles qu’un cabinet médical (ce que j’ai fait pendant 1 an).



👉 Pour plus de reconversion c’est par ici




🎤 Et aujourd’hui qui fait quoi ?

N : Aujourd’hui, de par nos expériences, je m’occupe plutôt de l’organisation de la cuisine tandis que Latefa s’occupe de la gestion du lieu, de toute la partie administrative et aussi du développement de notre activité sur de nouveaux axes. Mais clairement au quotidien on est sur le terrain toutes les deux ! Nous pouvons aussi compter sur notre soeur, Anissa encore étudiante, pour compléter notre team et s’occuper de nos réseaux sociaux mais aussi pour maintenir la motivation au quotidien ! On a quand même choisi d’embaucher une jeune femme diplômée d’un CAP pour nous aider en cuisine. Son savoir-faire et sa technique est un plus dans l’équipe.



🎤 Qu’est-ce qui vous a motivé à franchir le cap et à vous reconvertir ?


N : Le projet d’ouvrir un resto nous trottait dans la tête depuis un moment mais on s’est fixé une échéance de 5 ans, ce qui n’était ni trop rapide ni trop lointain. Je travaillais avec des restaurateurs au quotidien et j’ai fini par avoir envie de me lancer moi-même et d’être dans l’opérationnel. C’est au même moment que Latefa m’a parlé de Service Compris.

L : Ça a été le déclic pour nous, cet accélérateur de restaurateur. L’entrepreneuriat nous effrayait un peu, notamment la prise de risques que cela engendrait. Avec Service Compris, nous avions l’encadrement qu’il fallait pour réussir à monter notre projet tout en gardant une liberté dans les décisions à prendre. Je suis allée, sans vraiment y croire, à la présentation et nous avons été sélectionnées. L’aventure commençait !




Pour plus de photos 📷



🎤 Pour vous, quelles ont été les plus grandes difficultés auxquelles vous avez fait face dans l’ouverture du restaurant ? Et quelles ont été les bonnes surprises ?


N : On a rencontré deux grandes difficultés : La 1ère, c’était de trouver une banque qui accepte de nous suivre dans cette aventure. Ensuite, nous avons eu énormément de mal à trouver un local en dehors de Paris (petite couronne Nord).

L : Les bonnes surprises… Je pense qu’on a toutes les deux étaient surprises par Ulule. Nous n’étions pas très enthousiastes au début de la campagne et avions peur que cela n’apporte rien. Finalement, nous avons atteint 151% de notre objectif et nous avons pu voir l’incroyable soutien de nos proches, ce qui est au-delà de ce qu’on avait pu espérer ! Autre point très positif, c’est l’affluence après seulement 1 mois d’ouverture.




[ Juste après son ouverture, on avait posé une question à Amima de son développement ]


🎤 Comment imaginez-vous votre développement sur le long terme ?


N :Tout d’abord, sur le court terme, nous devons tendre vers une autonomisation de la cuisine, pour ça bien recruter, bien former et mettre en place une organisation de folie!

L : Sur le long terme, nous espérons ouvrir un 2ème resto dans une zone similaire avec le même objectif : apporter une offre de restauration de qualité et ensoleillée dans un quartier qui n’en possède pas ou peu.


Aujourd’hui AMIMA n’a pas ouvert un second restaurant mais une épicerie ! Toujours dans un esprit de bien-être et de partage, Nawel et Latefa proposent des produits frais, des fruits et légumes de saison et plein d’autres belles découvertes. Nawel et Latefa ont su convertir leurs expériences professionnelles passées au service de la food, dans un esprit “Service Compris”.



Informations utiles :

Restaurant : 132 Boulevard Victor Hugo, Saint-Ouen [RER C : Gare de Saint Ouen]

Epicerie : 72 rue Marx Dormoy, Paris 75018



👉 Plus d’info par içi











bottom of page